Changer de regard peut faire toute la différence

« J’ai toujours eu de la difficulté à accepter mon corps, particulièrement mon ventre et mes cuisses. Pourtant, je réussissais à passer par-dessus mes petits défauts jusqu’au jour où Jessica, une de mes meilleures amies, a passé un commentaire négatif sur mon physique devant toute la classe. Ce qui évidemment a fait rire plusieurs personnes dans la classe. Depuis, je suis morte de honte et j’ai peur de faire rire de moi à nouveau. »

– Samantha, 15 ans

Le cas de Samantha n’est pas éloigné de ce que vit une proportion importante de jeunes québécois et québécoises. En effet, étant donné la prévalence du surplus de poids dans la population québécoise et la présence d’un modèle unique de beauté qui s’éloigne de plus en plus de la réalité que vivent la plupart des jeunes, ceux-ci sont de plus en plus nombreux à être insatisfaits de leur image corporelle et à vivre de la stigmatisation en raison de leur apparence physique. Il est d’autant plus pertinent de s’attarder à ces questions dans le contexte où la prévention et le traitement de l’obésité chez les enfants et les jeunes prédominent, et que l’importance « d’intervenir sans nuire » préoccupe les professionnels et les chercheurs (INESSS, 2011).

Selon l’étude réalisée par l’Association pour la santé publique du Québec ayant mené à la réalisation de ce site, 59 % des jeunes considèrent que les élèves de leur école se font traiter de tous les noms, taquiner ou intimider par rapport à leur poids. Toujours selon cette étude, plus du tiers des jeunes pensent que le poids est la raison principale pour laquelle les jeunes se font intimider à l’école. De ceux ayant été victimes d’intimidation, 47 % mentionnent être devenus obsédés par leur poids.

Comme parent, vous avez un rôle essentiel à jouer tant pour informer, prévenir ou contrer cette problématique. Vous êtes non seulement un modèle pour votre adolescent, mais vous exercez aussi une influence importante au niveau de la transmission des valeurs et des croyances.

Qu’est-ce que la stigmatisation à l’égard du poids?

La stigmatisation à l’égard du poids réfère aux attitudes et aux croyances négatives concernant le poids et s’exprime sous forme de stéréotypes, de préjugés et de traitements injustes à l’égard de personnes en surpoids ou obèses. Afin d’illustrer la présence quotidienne de ces préjugés dans notre environnement socioculturel, nous vous invitons à visionner ce court extrait vidéo.

Cette dernière peut entraîner plusieurs conséquences telles que :

  • dépression
  • isolement
  • mauvaise estime de soi
  • trouble de la conduite alimentaire
  • décrochage scolaire

Pour vous aider à en parler…
en 12 points

Inspiré de la publication Soins de nos enfants, de l’information pour les parents des pédiatres canadiens, diffusée par la Société canadienne de pédiatrie. Site Internet